Ultramedia, le Mag - 5 : Été 2018

Archives

Toutes les vidéos

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

Idées

  • 2breves---nano-influence-.jpg
    TENDANCE

    Nano‑influenceurs, maxi pouvoirs

    Selon Influencia.net, le budget consacré par les marques aux influenceurs aurait augmenté de 90% en 5 ans. Dans l’imaginaire collectif, ces « influenceurs » renvoient aux blogueurs ou artistes connus que les marques paient pour vanter leurs produits sur les réseaux sociaux afin de profiter de leur image et de leur visibilité auprès des consommateurs.

    L'authenticité recherchée ...

    Mais ces méga-influenceurs sont en perte de vitesse au profit d’individus beaucoup moins célèbres, mais que le consommateur trouve souvent plus crédibles : les nano-influenceurs ! S’ils disposent d’un nombre beaucoup plus réduit d’abonnés, ils détiennent cependant des avantages marketing non négligeables. Leur côté « monsieur tout le monde » plaît aux consommateurs — qui considèrent de plus en plus comme biaisé l’avis d’un « méga-influenceur » sur un produit — et leur permet d’obtenir un taux de conversion record, très rentable par rapport à l’investissement effectué par la marque. En effet, la nano-influence implique souvent une quasi sinon totale gratuité du partenariat.

  • Marque employeur

    Mazars casse les codes avec « Nobody's perfect »

    Mazars, spécialiste de l’audit et du conseil, a lancé une campagne de recrutement innovante sur Instagram, en publiant une web série humoristique pour préparer les candidats à l’embauche. Dans cette campagne intitulée «Nobody’s perfect», la marque met l’accent sur l’humain, en montrant que chaque candidat est susceptible de faire une erreur mais qu’il ne démérite pas pour autant. Pour renforcer l’authenticité des vidéos, Mazars a fait appel à ses propres collaborateurs.

    Engager en interne et en externe

    Une belle opération de marque employeur, qui permet de démontrer que les salariés se sentent bien dans l'entreprise et sont prêts à s'investir pour elle, tout en renvoyant une image positive de Mazars aux futurs candidats.

  • 2breves---chatbot-RH.png
    COM INTERNE

    Vis ma vie de chatbot RH

    Les chatbots ont une journée bien remplie en entreprise. C’est ce que révèle l’infographie publiée par Living Actor, spécialiste de ces robots conversationnels.

    De l’assistance à la note de frais au menu du déjeuner, en passant par la réservation de jours de congés ou la réponse à un candidat, le chatbot réalise de multiples tâches chronophages, et libère ainsi du temps aux fonctions RH.

    Le principal atout d’un chatbot interne ?

    Sa disponibilité 24h/24 et sa réactivité pour répondre aux questions récurrentes des collaborateurs.

    Voir l'infographie
  • breves---pavillonpng.png
    Brand content

    Elle est fraîche ma nouvelle !

    « Rature », c’est le titre de la nouvelle écrite pour Pavillon France par le lauréat du prix Renaudot 2003, Philippe Claudel. La marque collective de la pêche française se raconte ainsi avec originalité et poésie.

    L’initiative ne s’en est pas tenue là : Pavillon France a également lancé une grande campagne d’affichage remarquée dans le métro parisien où les voyageurs pouvaient lire des extraits de la nouvelle, téléchargeable gratuitement en ligne.

    Nombreuses retombées presse

    Cette opération de communication inspirante a été saluée par de nombreux médias spécialisés dans la communication marketing : Influencia, E-marketing, ou encore Cbnews.

    Une campagne brand content subtile, qui présente un contenu à la fois pertinent et séduisant pour les consommateurs.

    Voir le site de Pavillon France
  • 2breves-social-selling--.png
    Étude

    La qualité du contenu BtoB n'est pas encore au rendez-vous

    Seulement 38% des professionnels BtoB sont satisfaits des contenus proposés par les marques sur les réseaux sociaux pour les aider dans leur décision d’achat. C’est l’un des principaux constats du premier baromètre Social Selling 2018 publié par La Poste Solutions Business et Intuiti. Un chiffre qui tombe même à 25% pour les DG !

    Pourtant, tous les professionnels s’accordent sur un point : 71% d’entre eux estiment que les réseaux sociaux ouvrent de nouvelles opportunités pour le business. Et 56% des personnes interrogées reconnaissent avoir déjà été influencées par un post ou un article de blog sur les réseaux sociaux.
    Des chiffres qui soulignent l’importance des stratégies de contenus en communication BtoB.

    Autres constats :



    - LinkedIn demeure la plateforme d’usage professionnel favorite (69% des professionnels l’utilisent)

    - 52% des professionnels sont présents sur Facebook, 36% sur Twitter. Ces plateformes sont celles où ils se connectent le plus régulièrement.

    - Instagram n’est utilisé que par 19% des professionnels, alors que ce réseau social est en plein essor chez les millenials et les consommateurs plus jeunes.

    Consulter le baromètre
  • 2breves---velux-2.png
    Brand content

    Velux tire la sonnette d'alarme

    En mai 2018, la marque danoise de fenêtres Velux lance sur son site web la campagne « The Indoor Generation» sur les risques sanitaires liés aux carences en lumière naturelle.

    Santé publique

    Chiffres à l’appui issus d’une enquête du cabinet d’études YouGov, Velux dresse un constat alarmiste sur nos modes de vie sédentaires. La marque appelle ainsi le visiteur à changer ses pratiques quotidiennes, qui pourraient avoir un lourd impact sur sa santé physique et mentale.

    Stratégie de brand content plutôt réussie, la campagne Velux joue sur les émotions tout en proposant des contenus éducatifs, complets et habilement réalisés, aussi bien textuels que picturaux.

  • 2breves---memes.jpg
    Tendance

    Les marques s'emparent des mèmes

    Phénomènes de mode sur les réseaux sociaux, les mèmes font désormais partie intégrante de la culture Internet. Il s’agit le plus souvent d’images, de vidéos, voire de concepts repris et détournés massivement sur le web avec un ton humoristique. En une journée, sur les réseaux sociaux (hors Facebook), le hashtag #memes est mentionné plus de 64 000 fois et obtient 2,5 millions d’actions d’engagement*.

    Mème marketing

    Évidemment, les marques se sont emparées de ce phénomène pour augmenter leur visibilité et l’engagement de leur communauté, mais aussi pour toucher un public plus jeune : c’est le « mème marketing ». À l’image de Panzani, qui a publié sur sa page Facebook en période de vacances un même humoristique montrant une valise remplie de sachets de pâtes avec la mention « Surtout, prends que l’essentiel ».

    Autre phénomène : certains mèmes deviennent des marques, comme la photo du chien « Doge », détournée à de multiples reprises sur les réseaux sociaux.

    *Source : Talkwalker.

  • 2breves---shoppable-media.jpg
    Shoppable Media

    Instagram basculerait-il dans le e-commerce ?

    Regarder tranquillement des photos ou des vidéos sur Instagram sans être sollicité en permanence par les annonceurs ? Cette époque est
    révolue ! En plus des annonces « traditionnelles » dont l’occurrence est de plus en plus forte (dans les stories par exemple) et des partenariats avec les influenceurs, les pratiques de « shoppable media » commencent à se manifester sur le réseau.

    Concrètement, il s’agit de fonctionnalités intégrées aux contenus Instagram permettant à l’utilisateur d’acheter directement le produit présenté sur la photo. Une véritable aubaine pour les marques, puisqu’Instagram est plébiscité à la fois par ses jeunes utilisateurs, mais aussi par les influenceurs, qui en ont fait leur réseau favori en 2017.

    Liker ou acheter ?

    Cependant, le shoppable media peut entrer en contradiction avec l’essence même du réseau qui constitue davantage un espace de divertissement et d’inspiration pour l’utilisateur lambda, plutôt qu’une plateforme de e‑commerce au profit des marques…

Splash_lemag_UM1000px.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même