Ultramedia, le Mag - 5 : Été 2018

Archives

Toutes les vidéos

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

zouhourboughammoura2.jpg

Notre défi était double : concevoir un site à la fois vitrine institutionnelle et catalogue moderne des offres et produits de la marque ; et incarner la nouvelle identité, à la fois visuellement et dans le ton.

Zouhour Boughammoura

Parcours

Diplômée de l’école d’ingénieurs de Paris ESIEE et de l’ESSEC, Zouhour Boughammoura dispose d’une double expertise à la fois scientifique et managériale.

Avec 12 ans d’expérience professionnelle dans la communication de la Défense, elle a ainsi pu approcher de nombreux aspects de ce secteur, de l’édition imprimée en passant par le marketing produits, la communication digitale, la presse...

Aujourd’hui, Zouhour Boughammoura est auditrice de l’IHEDN pour la 71e session « Politique de Défense ».

Capture-decran-2018-07-24-a-11.15.02.png

Le nouveau site Arquus Défense

Retour En avant

communication corporate

Arquus : comment un groupe industriel centenaire change d’identité

En mai dernier, Renault Trucks Defense, spécialiste centenaire des véhicules blindés, devenait Arquus. Comment cette institution de l’industrie a-t-elle mené ce changement d’identité ? Avec quels objectifs et en relevant quels défis ? Les explications de Zouhour Boughammoura, Product Marketing & Brand Manager chez Arquus.

En mai dernier, Renault Trucks Defense est devenu Arquus. Qu’est-ce qui a motivé ce changement de marque ?


Zouhour Boughammoura : Renault Trucks Defense était l’empilement de plusieurs marques : Renault Trucks Defense, Acmat et Panhard. Ces marques, fruits d’une croissance externe dynamique de RTD, ont créé une certaine confusion dans la lisibilité de notre groupe et de notre gamme. Le projet de refonte a été initié il y a 2 ans, en nous questionnant d’abord sur notre identité et nos racines, ce qui nous a permis de clarifier nos objectifs. Le changement de marque a été décidé suite à cette analyse, pour mieux correspondre à qui nous sommes devenus, tout en respectant nos origines.


Comment aborde-t-on un tel changement de marque, quand on est un industriel reconnu, avec une histoire et un patrimoine aussi riches ?


Ce n’est pas une décision facile à prendre. Nous avons imaginé toutes les possibilités, notamment conserver l’une des trois marques existantes. Mais cela n’aurait pas été pertinent, car nous sommes l’alliance de toutes ces marques prestigieuses et aucune d’entre elles ne pouvait prendre le pas. C’est donc assez naturellement que l’option d’un nouveau nom s’est imposée.


Quand on est centenaire, comment se construit-on une identité toute neuve ?


Nous n’avons pas créé une identité « toute neuve ». Nous avons surtout cherché à comprendre qui nous sommes devenus. Nous avons regardé en arrière, dans nos racines, pour comprendre d’où nous venions et vers quoi nous voulions aller. Et, à partir de ce travail, nous avons redéfini un nom, une image plus conforme, plus en adéquation avec notre identité d’aujourd’hui. Pour cela, nous avons travaillé avec deux historiens, afin de coucher sur papier cette histoire prestigieuse qui nous définit, tout en regardant vers l’avenir et les challenges qui nous attendent.


Et c’est de cette histoire qu’est née l’idée de notre nouveau nom, « Arquus ». C’est la contraction d’Armis Equus, le cheval d’arme, qui incarne l’objectif stratégique de notre entreprise : devenir la référence européenne des solutions de mobilité de défense.


Un nouveau site internet a été créé pour l’occasion. Quels étaient les objectifs ? Quelles difficultés avez-vous rencontrées ?


Le site internet, en tant que vitrine mondiale, était l’un des volets stratégiques de notre projet. D’abord en termes de visibilité pour la nouvelle marque, mais aussi pour son incarnation. Nous sommes une entreprise innovante, à la pointe de la technologie et cela devait se traduire aussi dans nos outils de communication. Le défi était double : concevoir un site à la fois vitrine institutionnelle et catalogue moderne des offres et produits de la marque ; et incarner la nouvelle identité, à la fois visuellement et dans le ton. Pour cela, une démarche collaborative d’UX design et éditorial a été adoptée, notamment pour définir une charte de langage cohérente avec l’ADN de la marque, son identité et ses ambitions.


L’adhésion des salariés est-elle clé, pour l’entreprise, au moment de s’engager dans une telle transformation ?


L’adhésion en interne était un véritable enjeu. Notre projet a été sponsorisé au plus haut niveau par notre président Emmanuel Levacher. Son implication tout au long du projet nous a permis d’embarquer et de motiver les collaborateurs. Des résistances ont émergé au cours du projet, mais la volonté et le soutien au plus haut niveau du groupe Volvo (auquel Arquus appartient) ont permis de donner une direction claire.


Aujourd’hui, c’est un grand succès en interne, les collaborateurs adhèrent pleinement à la nouvelle image, qui valorise l’entreprise et ses équipes. Je pense que de nombreux collaborateurs se sentent fiers aujourd’hui de faire partie de cette belle aventure humaine.

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

Splash_lemag_UM1000px.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même